>    >    >  Cables HDMI

La vérité sur les câbles HDMI


Les câbles HDMI servent à relier votre TV à votre box ADSL, votre système Home Cinema ou votre lecteur Blu Ray. A longueur égale, ils coûtent entre 15 et 450 euros... Ecart justifié ?

Deux câbles HDMI, l'un coûte 149 euros, l'autre 11 euros...

Panorama non exhaustif de l'offre de câbles HDMI

Qu'est-ce qu'un câble HDMI ?

Les câbles HDMI équipent les appareils audio / vidéo actuels (TV, vidéoprojecteurs, lecteurs BluRay, consoles récentes ou box ADSL) et assurent la liaison à la fois du son et de l'image, avec des résolutions élevées (jusqu'à 2560 x 1600).

En un mot, ils sont le standard actuel de connexion audiovisuelle. Si vous achetez un téléviseur, vous y connecterez très probablement vos appareils avec ce type de câble.

Des écarts de tarifs surprenants

Si vous avez arpenté les rayons câbles de certaines enseignes HiFi / Vidéo il y a peu, vous avez peut être pu remarquer des prix pour le moins surprenant. Certains, d'une longueur allant jusqu'à 20m, affichent des tarifs allant jusqu'à... 450 euros - en cherchant un peu, on peut probablement trouver plus cher.

Sur Internet, ou parfois même dans les mêmes boutiques, on trouve des câbles de longueur identique, pour environ 15 à 20 fois moins cher.

Une différence qualitative ?

Un emballage de câble HDMI cher, orné de moult mentions techniques rassurantes.Sur les emballages des câbles haut de gamme, vous trouverez moult mentions techniques, sensées justifier leur prix élevé :

  • « compatibilité 3D »,
  • « compatibilité 4K »,
  • « 120 / 240 / 480 Hz »,
  • « Dolby DTS HD »,
  • « Ethernet »,
  • « connection High Speed »,
  • « connecteurs en cuivre OFC argent »,
  • « quadruple blindage » (sic)...

Un jargon technique luxueux et rassurant, mais qu'en est il exactement ?

Le fonctionnement d'une liaison HDMI

Un protocole robuste

Le HDMI repose sur une technologie de liaison appelée TMDS, dont un des bénéfices est une dépendance presque nulle à la qualité physique du câble qui la transmet. Attention, la suite va être un peu technique, plutôt pour les plus curieux.

Un signal symétrique

Physiquement, le TMDS transporte deux parties identiques du signal sur deux brins de cuivre distincts, compris dans le même câble HDMI. Si parasite il y a, il sera capté par les deux brins. A l'arrivée, les signaux sont croisés en opposition de phase, et les parasites annulés.

Cette technique, employée depuis très longtemps dans le monde audio professionnel pour la modulation analogique, s'appelle la symétrisation du signal. Elle représente une protection aux parasites extrêmement efficace.

Une transmission numérique

Il y a encore dix ans, la plupart des connections audio / vidéo étaient analogiques : le son ou l'image étaient transmis "directement" sur le câble, par des modulations de fréquence ou de tensions analogues au signal original.

Des O et des 1... Aujourd'hui, les signaux, dont le HDMI, sont devenus numériques : l'image ou le son sont codés en une suite de zéros et uns, transmis, puis reconvertis en image ou en son à l'autre bout du câble.

La dégradation de la transmission d'un signal analogique avait une incidence variable sur le résultat final, ce qui laissait la chance d'une utilité potentielle à l'usage de câbles de très haute qualité.

En numérique, c'est beaucoup plus radical : si la transmission du signal est perturbée, vous aurez soit une dégradation trés nette de l'image, soit plus d'image du tout. Autrement dit, lorsque le signal n'apparait pas comme perturbé, il a été transmis avec une fidélité de 100%.

Conclusion : les différences réelles entre les câbles HDMI

Seulement quatre types de câbles HDMI

Nous avons vu qu'un câble HDMI n'avait pas de dimension qualitative. Dernier point à lever sur les discours marketing des marques, les avantages fonctionnels inscrits sur le packaging : "High Speed", "Compatible 120 Hz", etc.

Clarifions. Il existe 2 familles de câbles HDMI :

  • les câbles standards : ils sont garantis pour transporter des signaux jusqu'en 1080i. La plupart fonctionneront aussi pour du 1080p, mais ne sont pas certifiés
  • les câbles dits High Speed : ils sont garantis pour transporter des signaux jusqu'en 1080p, ainsi que la 3D, sont compatibles avec la 4K et la fonctionnalité ARC.

Pour chacun des ces deux types de câbles, il existe une option intégrant le transport de signaux Ethernet (comme les câbles réseau RJ45) pour les appareils connectés. Soit 4 types de câbles au total, avec un écart de prix n'excédant pas une quinzaine d'euros. C'est tout.

Les mentions "compatible 120 Hz" laissent entendre que d'autres câbles pourraient avoir une incidence sur le transport de fréquences de rafraichissement. Ce n'est absolument pas le cas.

A retenir

Les câbles HDMI ont uniquement un rôle fonctionnel dans la transmission du signal, et non pas qualitatif.

Si écart de qualité il y a, c'est simplement sur la solidité du cordon, des fiches, ou encore sur l'esthétique du câble. Pour la très écrasante majorité, vous n'en avez que faire et vous avez raison.

Vous ne devriez jamais dépenser plus de 15 euros dans un câble HDMI.

S'il existe des câbles HDMI hors de prix, c'est simplement parce qu'un client qui débourse plusieurs milliers d'euros pour un système Home Cinema sera prêt à mettre 300 euros dans un câble. Et si de nombreux fabricants et distributeurs de câbles se dévouent pour lui fournir, ils ont intérêt à entretenir le flou et profiter de la méconnaissance technique d'une grande partie du public.

Après la lecture de cet article, nous espérons que vous n'en faites plus partie.


<<    Les marques de téléviseurs : comparatif Lexique    >>

RETOUR AUX RESULTATS